François Vigorie

Transparence
Cristal optique - poli - gravé et sablé


Parcours

Né en 1953, François Vigorie est un sculpteur,un créateur de décors sur verre, un maître de la transparence! Le chemin parcouru par ce jeune artiste est très personnel. Conjointement à une formation d'électricien en mécanique industrielle à l'école Viollet, il suit un apprentissage de dorure sur bois et d'encadrement d'art. C'est en réparant un miroir Art Déco qu'il découvre le verre et sa curiosité le pousse à faire des recherches sur les techniques d'argenture ancienne, de gravure à la roue, de polissage, ceci dès 1975. Trois ans plus tard il s'initiera à la gravure au sable, technique qui va lui ouvrir d'inépuisables possibilités qu'ils poussera souvent jusqu'à l'extrême.

Méthode et techniques

François se sert du jet de sable comme le peintre d'un pinceau. Très vite il évolue vers la gravure A plat pour laquelle il utilise maintenant une multitude de techniques de gravure. Il créé de merveilleuses tables et souhaite garder secrètes les "recettes" et techniques utilisées. Sûr de son art, François ne prépare rien sur papier, il trace son projet directement sur la pièce avec des points de repères dessinés ici et là.

Pour ses sculptures François Vigorie aime utiliser le verre optique, anti-radiation, de forte densité, qui donne à l'œuvre une dimension particulière de par le jeu des reflets qui reproduisent deux ou trois fois le décor gravé interne. « Emergence 1 » en est un superbe exemple. Exposée en permanence dans le hall de l'usine Corning à Avon, cette pièce est une véritable prouesse technique. « Emergence 2 », qui l'a suivi est une sculpture optique réalisée dans un cristal jaune, taraudée, sablée, reprise au burin, autant de techniques, autant d'expressions, toutes admirablement maîtrisées par l'artiste.

Poussant encore ses recherches, François Vigorie se lance en 1985 vers de nouvelles techniques sur cône et tend à atteindre des effets anamorphiques. Ignorant volontairement toutes difficultés, François a travaillé des pièces qui sont totalement évidées en leur centre. Pour obtenir cet effet il a inventé un trépan très long pour forer la masse du verre, retravaillée ensuite au sable. On distingue nettement sur l'œuvre le profil particulier en cylindre. La sculpture apparaît en négatif entièrement interne.

Lorsqu’il travaille en volume, outre la scie diamantée, le burin, différentes meules de toutes tailles, et le jet de sable classique, François Vigorie utilise parfois une grenaille d’acier projetée à très forte pression. Chaque technique est utilisée sur un verre qu’il a fait polir. il aime À jouer avec les effets de mat et de transparence du verre.

Expositions

Depuis 1982, François Vigorie participe à de nombreuses manifestations comme New Glass, verriers contemporains au musée des Arts Décoratifs de Paris ainsi qu'à Bordeaux, Strasbourg et d'autres villes de France.

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter