Verre taillé

Fleur céleste - Yan Zoritchak

Technique

La taille est un procédé de décoration du verre à froid par enlèvement de la matière, qui se rapproche du principe de la gravure à la roue mais qui en diffère dans ses buts décoratifs et dans sa mise en œuvre.
Elle consiste à créer sur l’œuvre en verre des motifs linéaires, géométriques ou prismatiques, des côtes plates, des biseaux, des olives, des diamants, en creusant le matériau à l’aide d’une meule ou roue en fer, dont l’action est facilitée par l’adjonction abrasive de sable arrosé d’un filet d’eau qui s’écoule régulièrement sur cette meule.
Si le graveur cisèle délicatement son décor en plaçant sa pièce sous la molette de cuivre, le tailleur la maintient au-dessus de la meule, en exerçant une poussée calculée pour entamer régulièrement la masse.
La pièce est ensuite « doucie » (c’est à dire rendue lisse, sans aucune strie) avec une meule en grès, puis avec une meule en bois, d’abord avec les boues de sable déjà utilisé, ensuite avec de l’émeri de plus en plus fin.
Enfin la pièce est polie (c’est-à-dire rendu transparente) avec une roue en bois et de la potée d’étain, travail terminé par une roue en liège.

 

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter