Matéi Negreanu

Rêverie
Lamelles de verre assemblées et sculptées au jet de sable


Présentation

Accent rocailleux de sa Roumanie natale, artiste jusque dans le maniement du verbe, dégaine de celui qui connaît le chemin parcouru, Matei Negreanu est un Verrier aux autres talents cachés. Titulaire d'une licence en arts décoratifs des Beaux Arts de Bucarest, ville qui l'a vu naître en 1941, Negreanu a conçu des modèles en verre pour le ministère de l'industrie légère jusqu'en 1981, date à laquelle il choisit la France comme pays d'adoption.

Parcours

Dès l'année suivante, il travaille ou s'amuse ? En collaborant à la création des décors et costumes au Théâtre de la Ville à Paris pour la pièce de Gorki "Les Bas Fonds" et il enchaîne immédiatement à Aix-en Provence pour "La Flûte enchantée". Le verre, les décors, les costumes, l'homme est aussi graveur. C'est ainsi qu'il participe au premier cours de gravure international à Ségovie en Espagne. Mais, de toutes les matières, c'est le verre qu'il préfère... et se tournant vers le monumental il réalise en 1983 une magnifique table qui sera d'ailleurs acquise par le ministère de la Culture pour le Centre national des Arts plastiques.

C'est à cette même époque que Matei Negreanu se met a utiliser le verre en lamelles. Il en fait par de savants collages, de véritables feuilletés qu'il sable ensuite et grave quelques fois. Ses oeuvres tournées vers l'infini rencontrent un extraordinaire succès et pour lui les expositions se multiplient. France, Angle- terre, Etats-Unis. Negranu plaît. De plus en plus il se tourne vers le monumental et sa maîtrise ne fait plus l'ombre d'un doute, même pour les critiques les plus féroces. 1985, il est sélectionné pour participer au concours de l'Art du verre contemporain en Europe. Une de ses pièces est acquise par le musée des Arts décoratifs de Paris.

Techniques

Succès aidant, des espaces lui sont réservés. Il peut ainsi apprendre à maîtriser toutes les techniques. Il a par ailleurs, l'art d'allier les procédés à chaud et à froid créant des oeuvres inédites où se marient des formes massives et transparentes à des blocs d'opaline noire, travaillés à chaud, polis ou cisaillés. Il possède également un véritable doigté dans l'alliage des matières comme le prouve ses dernières créations.

Matei Negreanu a aussi présenté une série de sculptures mini-volumes en cristal translucide ou coloré aux émaux. Il continue aujourd'hui avec de nouvelles oeuvres alliant art et talent, techniques et des années de pratique.

Collections

Les oeuvres de Matei Negreanu font partie des collections d'Etat de Bucarest, publiques de Florence, Porto Rico, Paris, Bordeaux, ainsi que dans les musées de Sars-Poteries et Unterlinden à colmar. On les trouve également dans de nombreuses collections particulières. Il a exposé dans différentes capitales Européennes et aux Etats Unis.

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter