Eric Schamschula

Trois pans
Pâte de verre polie


L'artiste

Eric Schamschula est né dans une famille de musiciens en 1925 en Tchécoslovaquie. Il a vécu une grande partie de sa vie en France, plus précisément en Normandie.
Artiste Eric Schamschula ?
Mieux encore, puisque la fée de la création l'a, dès le premier jour, laissé tomber dans le berceau emprunté à Merlin l'enchanteur. Immédiatement il s'est mis à crier et les sons se sont transformés en musique.

Toutes sortes d'artistes, musiciens, peintres, sculpteurs, poètes, verriers ont, plus ou moins doucement, secoué son berceau. Le solide petit gars qui un jour en est sorti était habité des différents talents de chacun. Eric Schamschula, avait l'âme d'un artiste, Il est décédé en 2004.

Alors qu'il était concepteur de modèles dans la verrerie Riedel à Vienne dans les années 70-80, Schamschula a développé une technique qui lui est secrète pour travailler la pâte de verre. A cette époque-là il s'est d'ailleurs amusé à forger des pièces monumentales.

Technique

Hautement difficile à dominer, la pâte de verre demande une maîtrise totale de la matière, des colorations, des températures liées à l'alchimie des mélanges. Nombreux sont les déboires dans ce domaine où, un simple courant d'air peut porter la marque d'un ouragan et où la laborieuse création, ardemment menée, peut éclater au démoulage, anéantissant en une seconde des années de savoir accumulé. Pourtant, Eric Schamschula ne s'est jamais découragé et jusqu’à la fin de sa vie, il a contrôlé avec une totale suprématie plusieurs méthodes qu'il avait lui même, portées à la perfection.

Il en résulte des pièces à la beauté pure et aux colorations uniques. Ses dernières élaborations sont de formes plutôt géométriques, polies, composées d'une combinaison de cristal transparent et de pâte de verre préalablement colorée aux oxydes. Les effets visuels font penser à des fonds marins et parfois à quelques paysages abstraits.

Expositions

Les oeuvres de Schamschula sont dans les collections du musée des Arts décoratifs de Paris, au musée du Verre de Sars-Poteries, chez Rosenthal à Selb en Allemagne, et dans de nombreuses collections privées. Il a exposé à Paris, Lillebonne, Strasbourg, Nantes, Toulon, et Antibes pour la France, mais aussi en Suisse en Allemagne, en Autriche, et au Japon.

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter