Pâte de verre

Depuis presque 30 ans, Antoine Leperlier moule des idées, Etienne Leperlier moule des empreintes. Leur parfaite maîtrise de la matière va au fil des ans mettre ces deux artistes à l’honneur et renouveler l’histoire de la pâte de verre en France.

Technique

La solitude de la pierreElle implique une démarche secrète, une recherche permanente sur les secrets de la matière.

La pâte de verre est un procédé de mise en forme à froid de verre concassé ou broyé en poudre, parfois agglutiné en pâte par un liant, disposés dans des moules en matériaux réfractaires, puis recuits vers 800°.
Le verre pulvérisé mélangé à des éléments agglutinants peut être directement mis en place au pinceau dans des moules qui restent souvent ouverts, selon le procédé de l’estampage.
Les morceaux de verre concassés peuvent également être disposés dans un moule à la cire perdue ainsi que dans un réservoir qui le surplombe et s’écouler pendant la cuisson dans l’espace ménagé. (voir moulage à la cire perdue)

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter