Verre tchèque

Depuis l'automne 1992, la Galerie d'Art Annie Chevalley expose en permanence, une sélection de travaux des plus grands Maîtres-verriers contemporains. Des pièces de Brychtova/Libensky, Hlava, Elias, Bretislav Novak, Dana Vachtova, Jaromir Rybàk, Pavel Trnka, Houserova, Kostka pour ne citer que les plus célèbres, sont montrées au public.

Cette approche du travail du verre enthousiasme le public occidental bien au delà des frontières suisses et européennes, certains collectionneurs se sont déplacés d’un peu partout de la planète.

j rybak - Nuage de pluie« En Bohême, l'art du verre s'exprime dans tous les domaines: du design pour la série industrielle, jusqu'aux travaux individuels liés à l'architecture. De la petite sculpture jusqu'à l'installation occupant tout un espace. Ces genres différents sont, dans ce pays, enseignés en cours d'éducation artistique. L'étudiant commence par l'apprentissage d'une technique du verre, que ce soit dans une entreprise ou dans une des écoles spécialisées. Il termine ensuite son diplôme à l’académie avec son propre travail artistique. L'ensemble de son parcours d'études aura duré entre huit et neuf années.

Depuis la fondation de la première école spécialisée à Kamenicky Senov (Steinschönau) en 1856, un effort très particulier a été fait sur l'amélioration de l'enseignement dans le domaine du verre. L'Ecole des arts appliqués de Prague -transformée en académie en 1946- y joue depuis toujours un rôle primordial. On y a enseigné de manière académique depuis 1920, tout en complétant le domaine artisanal par l'étude de la peinture et de la sculpture.

Dans cette exposition, « La magie du verre », le choix s'est porté sur des sculptures dont les mesures restent aux proportions humaines. Du premier coup d'œil on y capte les directions caractéristiques de l’art du verre en Bohême, qui sont aussi liées à une finition artisanale et parfaite. Afin d'affiner la vision globale de cet univers de l'art du verre tchèque, nous pourrions y ajouter les gravures contemporaines et d'autres exemples de travaux particuliers.

Les quinze artistes sélectionnés appartiennent aux trois premières générations de l'après-guerre mondiale. Ils viennent tous –( sauf Jaroslav Svoboda et Jan Stohanzl)- de l'Académie des arts appliqués de Prague. Sa section du verre a été dirigée par les deux personnalités des professeurs Karel Stipl et Josef Kaplicky jusqu'en 1963. Ensuite, la direction a été prise par Stanislav Libensky et les deux sections du verre ont été rassemblées en 1965.

Six des artistes présents à cette exposition sont de la première génération -Jaroslava Brychtova, Vaclav Cigler, Pavel Hlava, Stanislav Libenskv, René Roubicek et Miluse Roubickova. Ils sont parmi les pionniers artistiques qui ont créé la base de l'art du verre contemporain. Deux d'entre eux, Vaclav Cigler et Stanislav Libensky - ont dirigé les sections du verre des Ecoles supérieures de Bratislava et de Prague. Parmi les représentants de la deuxième génération se trouvent Bohumil Elias, Dana Vachtova et Stanislav Kostka. Les deux premiers ont encore été des élèves de Kaplicky comme la plupart des artistes déjà cités. Stanislav Kostka et les jeunes de la troisième génération représentée - Ivana Houserova, Bretislav Novak, Jaromir Rybak et Pavel Trnka - ont été les élèves de Libensky.

En comparaison des élèves de Stipl et de Kaplicky à ceux de Libensky on remarque une plus grande hétérogénéité du développement artistique de la première génération. « L'école Libensky» est plus facile à reconnaître ».

Eva Schmitt, collaboratrice scientifique à Augustinermuseum, Freiburg-Breisgau

 

Publier un nouveau commentaire

  • Aucun commentaire trouvé
Veuillez vous connecter pour commenter